Saorge éternel

Saorge éternel

Des mains en papillon...

Une émission impressionnante sur France Inter, où l'on parle de l'exposition excessive des enfants aux écrans, et de ses effets, dont ces étranges "mains en papillon" décrites par une professeur de maternelle, qui voit arriver des enfants incapables de saisir un stylo : mains avec les doigts toujours écartés habitués à faire glisser des images sur leurs tablettes ! Fini le "pouce opposable" de Pascal !!!

 

À ce sujet, je recommande chaudement l'ouvrage "Le désastre de l’école numérique", un livre passionnant et glaçant sur les dérives des gouvernements successifs et d'enseignants allumés zélateurs du cartable numérique, du tableau blanc interactif (TBI) et du tout tablette dès l'école primaire... Et bientôt de l'utilisation du smartphone en cours... Ce livre est très complet sur tous les aspects de ces dérives et leurs conséquences, pédagogiques, humaines, sanitaires, financières.

 

J'ai à ce sujet deux expériences personnelles :

 

-Pendant les dix dernières années de ma carrière, j'ai dû me battre contre des collègues, amateurs furieux d'enseignement sur ordinateur, qui voulaient remplacer les séances d'exercices traditionnelles, ceux où l'on réfléchit et l'on échange avec le professeur, par des QCM, le degré zéro de la pédagogie... Je me suis très vite rendu compte que les étudiants, tous experts en jeux vidéo, développaient des "stratégies d'acquisition de points" sans bien comprendre ce qu'il faisaient. Bilan de l'opération : ils avaient de bonnes notes aux QCM, et lorsqu'on  les interrogeait ou qu'on leur faisait faire des exercices sur papier, ils s'effondraient.

Mais l'économie est évidente pour les enseignants : l'ordinateur fournit les notes !!! Plus de copies à corriger ! J'en ai traité entre 10 000 et 15 000 durant ma carrière. Et comme ce projet était "moderne", la présidence de l'Université a imposé que je change d'enseignement pour les trois dernières années de ma carrière afin de laisser libre cours à cette folie engendrée par la paresse...

"Le coureur a dit la vérité, il sera exécuté".

 

- Une proposition mirifique était faite par le gouvernement il y a quelques années : fournir des ordinateurs portables (pourquoi portables ?) à l'école communale, plus un TBI, un vidéoprojecteur... J'ai refusé, pour des raisons pédagogiques d'abord, et financières ensuite. Ce genre de cadeau est toujours empoisonné. Offert la première année, le matériel doit ensuite être entretenu, remplacé... Une ruine pour l'édification des jeunes, une ruine pour les finances communales... Mais c'est "moderne" !



07/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres