Saorge éternel

Saorge éternel

"Et nous, les petits, les obscurs, les sans-grades...

... Nous qui marchions fourbus, blessés, crottés, malades,
Sans espoir de duchés ni de dotations"

 

C'est ça, le bataillon des "gens de rien", ceux qui font marcher les usines, qui vont à la guerre malgré eux, ceux qui souffrent pour satisfaire les désirs de gloire des puissants... Et qui votent encore.

 

Après la Rollex de Séguéla, les "Gens qui ne sont rien" (c'est moi qui mets une majuscule !) de Macron.

 

Notre petit Roi, Président Jupitérien que le monde entier nous envie, à "la pensée complexe", parle peu. Et ça lui suffit pour dire des conneries.

 

Voici la dernière...



03/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres