Saorge éternel

Saorge éternel

J'ai lu pour vous "Le dernier qui s'en va éteint la lumière"

Un titre qui pourrait être celui d'un roman policier, mais le sous-titre "Essai sur l'extinction de l'humanité" est plus alarmant...

 

Paul Jorion est économiste (il avait prévu (excusez du peu !) la crise des subprimes), mais d'abord anthropologue et sociologue, et ne barguigne pas sur les vérités que nous avons du mal à voir en face, sur les graves blessures infligées à la Planète, que ne corrigeront pas les grand-messes politiques type COP21, dont les "décisions" sont vite oubliées, voire reniées par des Trump de hasard.

 

Ce livre n'est pas une délectation morbide, il parle économie, mais une économie humaniste à la Bernard Maris, philosophie, littérature avec, je crois, beaucoup de pertinence, et une conclusion qui se voudrait ouverte, quoique sans grand optimisme.

 

À lire, et à consulter sans modération le blog de  Paul Jorion



15/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres