Saorge éternel

Saorge éternel

Chronique d'une mort annoncée

Il en va ainsi chaque fois qu'une entreprise ou une association est portée à bout de bras par une personne, même entourée.

Que celle-ci disparaisse ou s'en aille épuisée de fournir un effort quotidien, souvent ignoré des proches, et elle s'avère tout d'un coup irremplaçable.

 

C'est ce qui vient d'arriver à l'OMATPS.

Naguère présidée par Serge Daugas, remplacé après son décès par Tonin Nicolai, à qui sa compagne Joëlle a succédé , cette association se retrouve aujourd'hui en cours de dissolution... Malgré les appels de la Présidente, personne n'a souhaité assurer la relève. L'assemblée générale du 26 novembre a fait ce constat de carence, et en a tiré la conclusions  logique.

C'est un foyer d'amitié et de rencontres qui disparaît, ainsi que des animations pour le village, deux ou trois fêtes annuelles, des sorties, des visites aux chapelles champêtres... Les traditions, déjà bien vacillantes à Saorge, prennent un nouveau coup. Il ne restera plus que les bals avec DJ et musique assourdissante pour faire que les gens se rencontrent ou croient se rencontrer avant d'avoir mal à la tête, et ils ne sauront pas si c'est à cause de la mauvaise boisson ou de la mauvaise musique... Après Cercolo qui ne communique plus  sa bonne humeur à Saorge, après l'amoindrissement de la Poste, après la fermeture du Bellevue, c'est la vie qui se retire, sur la pointe des pieds. Saorge s'enferme derrière sa barrière, terrible symbole !

Dommage.

 

Je salue et remercie Joëlle pour son courage et le travail accompli, Paul Pachiaudi, un autre ancien présidents vivant, et verse d'abondantes larmes en rendant hommage à nos disparus, Serge, Tonin, Roger qui ont beaucoup fait pour l'association et pour notre village.



01/12/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres