Saorge éternel

Saorge éternel

Le Pèlerinage de Sainte Croix

Orchis.jpg

Le 11 juin, quelques courageux ont tenté l'ascension malgré une météo maussade... Et pourtant, le temps a été très agréable, un peu de vent en début d'après-midi mais pas l'orage annoncé.

 

Des sentinelles nous attendaient sur le chemin, en la personne de quelques orchis surnommés "bouc" à cause de leur odeur.

 

Mais si l'on regarde, et qu'on ne touche pas, ces fleurs sont tout à fait ravissantes.

Un peu plus loin, la Chapelle de Sainte Croix se profile en majesté au détour du chemin :

 Chapelle 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore quelques minutes d'effort, et nous y sommes pour admirer ce sublime spectacle.

 

Afficher l'image d'origine

 Pénitents.jpg

La messe a été dite pour une douzaine de participants dont deux Pénitents blancs par le Père François Asso.

 

 

 

 

Ensuite, l'OMATPS, en la personne de sa Présidente a offert le traditionnel apéritif.

 

Les sacs de montagne des participants, auxquels se sont joints quelquesBuffet.jpg visiteurs, se sont alors ouverts pour constituer un magnifique buffet spontané, où sucré et salé se sont heureusement mariés pour le plaisir de tous.

 

Cette manifestation sympathique prolonge une tradition, sans doute très ancienne. Charles Botton me disait récemment que son père, Maire de Saorge, montait à Sainte Croix chaque année le 3 mai pour assister à une messe qui réunissait sans doute tous les paysans qui vivaient et travaillaient dans la Vallée de la Bendola.

 

Il faut rendre grâce à l'OMATPS de perpétuer ces traditions, qui transcendent volontiers les croyances religieuses.

Groupe.jpg

 

Ci-contre, le groupe des participants.

 

Conformément à la tradition locale, des chansons ont clôturé la fête, et d'abord, une chanteuse indienne, de passage à Saorge, nous a gratifié de son art.

 

 

Ensuite, Cathy Munos a animé la fin des réjouissances avec ses amis.

 

En juillet, tous à Castou !

 

 

 

BONUS !

 

 

Tour.jpg
 La Chapelle de Sainte Croix est une des plus belles chapelles champêtres de Saorge, son architecture est unique dans la vallée : un porche robuste et accueillant, une abside en tour imprenable, et un intérieur qui mériterait d'être rafraîchi...

Il y a quelques années, nous avions constaté, à l'occasion d'un pèlerinage, que la voûte donnait de sérieux signes de faiblesse. Des travaux de confortement ont été effectués sur commande de la Commune par l'entreprise à Chaux et Sable, qui a aussi posé des fenêtres aux ouvertures.

 

TAbleau.jpg

Cette chapelle abrite un tableau intéressant représentant "L'invention de la Sainte Croix".

 

Ce tableau est malheureusement dégradé.

 

 

 

 

Nous ne disposons d'aucune information sur la date de construction de cet édifice remarquable qui témoigne d'une vie importante et d'une activité soutenue dans  les secteurs de Sainte Croix, de Peiremont et de la Pinée, sans parler de l'Anan, de la Baragna.

 

Curieusement, elle a abrité un poste de l'armée italienne pendant la dernière guerre.

 

En témoigne un portrait de Mussolini qui était dessiné sur le linteau au-dessus de la porte.

 

Ce portrait a disparu lors des derniers travaux, mais j'en ai gardé des photos... En voici une

 

Duce.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un autre vestige de cette triste époque est une inscription, aujourd'hui presque effacée, peinte sur le mur Ouest de la Chapelle, dont le texte, selon Charles Botton, est

 

Dei sacri confini la guardia sicura

 

Voilà ce qu'il en reste aujourd'hui...

 

Inscription.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/06/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres