Saorge éternel

Saorge éternel

Tchernobyl chez nous

On nous a menti...

Et le professeur de chimie nucléaire que l'on voit au début du film que j’ai revu l’autre nuit par hasard sur France 2, à qui j'ai amené des échantillons de fromages, de champignons, de foin récoltés à Saorge en 1986, m'a menti, tout était bon, indemne de contamination disait-il...

Il explique cela avec un ridicule argument soufflé par le SCPRI*, prévenir l'obésité : " les gens vont s'affoler, arrêter de consommer du lait et prendront du beurre à la place ".

Ce serait drôle si ce n'était odieux et tragique.

Et je lui ai fait confiance, comme au discours officiel de l'époque.

Paul

 

 

* Service Central de Protection contre les Radiations Ionisantes



22/07/2014
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres