Saorge éternel

Saorge éternel

J'ai lu pour vous...

Lu "L'intérêt de l'enfant" de Ian Mac Ewan, un excellent écrivain britannique, dont je recommande particulièrement le surprenant "Sur la plage de Chesil", "Solaire"...

 

L'intérêt de l'enfant se présente comme un fugue à trois voix :

 

La plus grave, qui parcourt tout le roman, est l'histoire du couple vieillissant formé par l'héroïne, une juge aux affaires familiales, et un universitaire latiniste, un couple usé par les ans et la routine oubliant progressivement les épanchements et autres témoignages d'affection jusqu'à ce que l'homme excédé, tente une sortie...

 

 La seconde est celle du métier passionnant, éprouvant et prenant de la juge qui, sans perdre les fondamentaux du droit, tient à juger humainement et dans la meilleure connaissance de cause les affaires qui lui sont confiées, elle n'hésite pas à visiter sur son lit de douleur un jeune leucémique surdoué, poète et musicien, en grand danger de mourir, avant de décider d'autoriser l'hôpital à lui administrer une transfusion sanguine que refusent ses parents témoins de Jéhovah.

 

La troisième, la plus claire et la plus lumineuse est celle la résurrection du jeune homme et de la "vita nova" complètement folle qu'il envisage, jusqu'à la fin où se mêlent les trois voix dans un chant tragique et sans espoir...

 

Paul



13/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres