Saorge éternel

Saorge éternel

Une minute et onze secondes de poésie

Vous vous rappelez Lagarde et Michard, ces ouvrages si décriés par les imbéciles mais qui nous ont appris pas mal de littérature ?

On y trouvait des pépites, comme ce merveilleux poème de José Maria de Hérédia lu ici par Gérard Philippe :

 

Les conquérants



31/03/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres